Tapis Berbère Jaune 110×60

207,00 

Tapis Berbère Jaune 110×60

Produit Tunisien, Pure Laine

Livraison 2 à 3 semaines

UGS : 20045 Catégories : , Étiquette :

Description

Tapis Berbère Jaune 110×60

Produit Tunisien
MADE IN TUNISIA
Pure Laine
Pure Laine

Symbole d’une culture entière, le tapis berbère est un tapis en laine authentique qui raconte une vraie histoire.

Originaire du Moyen-Atlas, le tapis berbère a une histoire riche qui remonte à l’ère Paléolithique.

Ce sont les Berbères, premiers habitants du Maroc et pionniers dans le domaine de l’artisanat, qui sont à l’origine du célèbre tapis en laine.

fait main

Dans les régions montagneuses de l’Atlas, les familles berbères vivent de l’élevage et de l’agriculture.

Le tapis en laine marocain continue de faire partie de leur tradition.

Le secret berbère se transmet de génération en génération, entre mère et fille.

laine

Dans les milieux ruraux, les jeunes femmes réalisent leur tapis berbère, lequel fait ensuite partie de leur dot de mariage.

Ces tapis en laine ont de la valeur.

Ce sont des objets de fabrication artisanale conservés avec grand soin par les différentes familles.

Selon la tradition, les femmes berbères fabriquent un tapis rural lors d’événements importants tels qu’une naissance ou un mariage.

Les tapis berbères reflètent les émotions de la confectionneuse.

Depuis des siècles, la coutume perdure. Les tapis berbères, reconnus dans le monde entier comme objet déco tendance, sont confectionnés suivant le même procédé ancestral et avec les mêmes métiers à tisser qu’autrefois.

Des tapis tissés à l’ancienne en matières naturelles

Les tapis Chwaya proviennent de Tunisie et du Maroc. Ils sont tous tissés à la main en matières naturelles.

La plupart sont en laine.

Certains comportent également du coton ou de l’aloe vera. Ils sont fabriqués à l’ancienne de façon artisanale, ce qui fait que chaque tapis est authentique; une pièce unique en ce qui concerne les formes, les couleurs et les dimensions.

La confection d’un tapis prend en moyenne un mois. Ils sont fabriqués par des femmes qui ont appris le métier de génération en génération.

Pour ces artisanes, chaque tapis est un objet d’art, un nouveau né dont la valeur est inestimable.

Avec une volonté de poursuivre cet héritage millénaire, les tapis Chwaya ont des motifs purement traditionnels qui témoignent de leurs origines berbères.

Chwaya rémunère au mieux ce grand travail à sa juste valeur dans un esprit équitable.

En évitant les intermédiaires, les prix sont particulièrement compétitifs au vu du travail fourni et de la qualité des produits.

Le tapis Margoum

Les margoums ont la particularité unique de n’être fabriqués qu’en Tunisie dans les villes d’El Jem, Oudhref et Kairouan.

Ils rappellent la grandeur la ville de Kairouan au passé prestigieux. Il s’agit donc d’un tapis citadin qui possède certaines normes de fabrication lui conférant son cachet.

Nos margoums bénéficient tous de l’estampillage “Premier choix” délivré par l’Office de l’artisanat tunisien. Toutefois, chaque margoum est unique !

Ils sont tissés et brodés en laine de mouton et composés de motifs qui comportent principalement des losanges.

Des motifs berbères agrémentent également les bordures.

Tissés et brodés à deux fils, les margoums sont plus épais et rigides que leurs cousins les kilims.

Les tapis berbères : un art populaire rural

En Afrique du Nord, les régions où les berbères ont perduré ont peu subi l’influence étrangère des tapis d’Orient ou d’Asie.

La confection des tapis est restée un art populaire rural que les femmes apprennent dès le plus jeune âge et pratiquent chez elles.

Elles confectionnent leurs tapis pendant leurs heures de loisir. Ils servent de matelas ou de couvertures, et sont exposés pour la décoration pendant les jours de fête.

Il se peut également que les tapis soient vendus au souk, mais ils restent la fierté des femmes et un bien très précieux dont elles se séparent difficilement.

Le tapis berbère ne se fait jamais sur modèle que l’on imite scrupuleusement avec symétrie, comme c’est le cas pour les tapis de Perse où plusieurs ouvrières sont assises côte à côte face au métier à tisser.

Les tapis berbères sont le fruit de l’imagination de la femme qui laisse place à la fantaisie.

Ils sont tissés ou noués par une ou deux femmes, mère et fille ou voisines, assises par terre face au métier vertical. La partie finie du tapis est enroulée sur l’ensouple du bas.

L’artisane ne verra le résultat qu’une fois le tapis achevé. La confection du tapis repose donc sur la mémorisation et l’imagination de la femme qui devra retenir les formes pour une conception intérieure.

Elle est ainsi libre de laisser place à sa créativité afin de faire jouer sa fantaisie et ses émotions. C’est ainsi que le tapis berbère est caractérisé par une grande richesse artistique résultant de la diversité et de la spontanéité.

Longtemps, le tapis berbère ne fut pas pris au sérieux et fut ignoré. Les critères d’évaluation provenaient du tapis d’Orient qui répondait à des règles bien définies et à des modèles précis.

Néanmoins, le tapis berbère a commencé à retenir l’attention autour de 1900 dans le domaine de l’art avec l’émergence du Cubisme, de l’Art abstrait et du Pointillisme.

Les formes simples et abstraites des tapis berbères furent l’objet d’attention particulière de la part d’artistes tels que Paul Klee ou Le Corbusier et sont aujourd’hui très appréciés des Européens pour une décoration à la fois contemporaine et ancrée.

Le décor du tapis berbère est presque exclusivement rectiligne. Il montre des formes géométriques simples (losange, triangle, chevron, zigzag, carré, étoile, X, croix, etc.). Il n’y a presque aucun motif floral, et le tapis est rarement symétrique.

Informations complémentaires

Poids 10 kg
Dimensions 110 × 60 × 0,1 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Tapis Berbère Jaune 110×60”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *